La Vallée du Gapeau

Du massif de la Sainte-Baume au littoral varois, la Vallée du Gapeau cultive ses secrets à l’écart du tumulte.

Des heures douces de pleine nature y coulent au fil de l’eau. Arpenter ces terres résolument provençales au gré de vos envies est un plaisir de toutes les saisons…

 

La Vallée du Gapeau

Entrée du Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume, et à quelques kilomètres des plages varoises, la Communauté de communes de la Vallée du Gapeau déploie ses charmes et ses reliefs depuis les plateaux jusqu’à la vaste plaine du sud, des Aiguilles de Valbelle au Mont Coudon …

Trait d’union entre Méditerranée et Provence, la Vallée du Gapeau regroupe l’ancien territoire de Solliès éclaté en 4 communes distinctes depuis 1799 (Solliès-Ville, Solliès-Pont, Solliès-Toucas et Solliès-Farlède) et le petit village pittoresque de Belgentier. Ces 5 communes constituent une mosaïque de paysages harmonieusement orchestrés autour des eaux du fleuve. Chacune compose un trait de caractère de cet ensemble unique mêlant authenticité, tradition, croissance et modernité.

Le Gapeau

Depuis sa source à Signes le Gapeau court entre collines boisées et forêts domaniales à travers la haute vallée, défile au milieu des vignes, des oliviers et des figuiers de la plaine agricole puis rejoint les Salins d’Hyères pour se perdre en Méditerranée. Ce fleuve méconnu a façonné le destin de ces terres traversées favorisant l’expansion des activités agricoles et industrielles traditionnelles. Sur 47.5 km coule ainsi la mémoire vivante d’un territoire. Avec ses eaux impétueuses, bordé par les aulnes, chênes, peupliers, figuiers ou mimosas, oasis de fraîcheur en été, le Gapeau conserve son charme sauvage en toute saison.

Attention !

Le Gapeau n’est pas navigable. Baignade interdite et pêche réglementée.

Vous pourrez retrouver sur notre page À voir, à faire les différents parcours de pêche dans la Vallée du Gapeau

La Figue de Solliès

Arbre mythique de la Méditerranée, le figuier fait partie du paysage provençal depuis l’antiquité. Robuste mais grand amateur de soleil, il s’épanouit dans la Vallée du Gapeau où sont réunies les conditions géologiques et météorologiques idéales. La culture de ce fruit emblématique a fait de Solliès-Pont et de sa région une terre d’excellence. Si 15 communes cultivent avec soins la fameuse « Figue de Solliès » reconnue AOP depuis 2011, les 3/4 e la production de cette délicieuse « Violette de Solliès » proviennent effectivement de Solliès-Pont, la capitale. Activement protégée par le Syndicat de Défense de la Figue de Solliès, la réputation de cette appellation repose sur la rigueur et le savoir-faire des agriculteurs. Mais aussi des métiers de bouche qui en maîtrisant toutes les déclinaisons gourmandes.

Huile d’olive de Provence et la Belgentiéroise

Culture ancestrale ancrée dans le paysage local, l’olivier est une des grandes richesses du terroir. A flanc de colline, en terrasse ou en plaine, partout le feuillage argenté de cet arbre méditerranéen se mêle aux terres provençales de la vallée qui conserve l’une des plus belles oliveraies de la région. Reconnue pour sa production « d’huile d’olive de Provence », AOC couvrant le territoire des 5 communes, la Vallée du Gapeau est également prisée pour sa fameuse Belgentiéroise, une variété locale très spécifique : olive verte de table à chair ferme avec un délicieux goût de soleil et de convivialité quand sonne l’heure de l’apéritif !