Solliès-Ville

Village perché de Solliès-Ville

Village perché de Solliès-Ville

Laissez-vous charmer par ce village provençal chargé d’histoire. Solliès-Ville a été la place fortifiée principale de la région et a joué un rôle important dans l’histoire du comté de Provence. Village perché dominant la vallée du Gapeau à l’abri du bruit et des nuisances urbaines dans un environnement calme et très vert. Le clocher de son église se dresse fièrement telle une sentinelle avec les maisons du village blotties autour de lui.

Au cours de votre balade dans les rues pavées, vous découvrirez quelques vestiges historiques et pourrez profiter du somptueux panorama sur la vallée.

Vous pourrez prendre un verre ou manger sur la très agréable place du village où les terrasses de restaurants et bar sont rassemblées à l’ombre des superbes platanes centenaires, dans une atmosphère paisible, les enfants jouent pas loin, les parents jettent un œil tout en prenant l’apéro.

Un brin d’histoire

Solliès-Ville est sans conteste la capitale spirituelle du canton. En effet, à l’origine, Sollies-Ville formait un seul territoire avec les communes de Solliès Toucas, Solliès-Pont et La Farlède appelée jadis Solliès-Farlède.
C’est au XVI° siècle que petit à petit les habitants de Sollies-Ville descendent s’installer près des rives fertiles de la rivière du Gapeau et se regroupent en petit hameaux : Solliès-Pont (qui avaient plusieurs ponts), Solliès-Toucas, (où habitaient les frères Tocasso) et Sollies Farlede. C’est en 1799 que la commune fut découpée en quatre villages distincts.

Village de tradition, Solliès-Ville n’en demeure pas moins tourné vers l’avenir et mérite un détour.

La star de Solliès-Ville

Ce qui frappe surtout à Solliès-Ville, c’est le calme ! La quiétude des lieux appelle à la découverte des ruelles typiques de Provence.
Au gré des déambulations, vous découvrirez un village à l’écoute de ses traditions passées. L’église St Michel ou les musées du vêtement provençal et Jean Aicard permettent de replonger dans un temps lointain qu’il fait bon redécouvrir.

Les musées

Solliès-ville a su conserver ses traditions et aime les transmettre. Les musées du village en sont la meilleure preuve.
Le musée du vêtement provençal présente au sein d’un ancien moulin plus de 200 costumes dont les plus anciens datent de 1800.
Le musée Jean Aicard met en valeur les écrits de ce grand poète et écrivain provençal.

Un circuit guidé gratuit du musée du vêtement Provençal, de l’église St Michel et du musée Jean Aicard (sur réservation) vous est proposé tout au long de l’année.

Plus d’informations :  www.solliesville.fr