La farlède

Vue du Mont Coudon depuis l'Oliveraie du Partégal

le-coudon-depuis-le-partegal

Située à mi-distance entre Toulon et Hyéres, la Farlède présente tous les traits qui font de cette région un véritable pôle d’attraction. Deux rivières marquent son territoire : le Réganas et le Gapeau. Dominée par le Coudon qui culmine à 702 métres, la Farlède s’étend aux pieds de ce qui représente un véritable symbole pour ses habitants. Si les fleurs dominent aujourd’hui l’activité agricole du village, les cultures du blé et de l’olivier ont longtemps représenté l’activité agricole principale.

La perle de La Farlède

L’oliveraie royale du Partégal ou oliveraie des Laures est sans doute la plus belle du département de par son étendue et son âge : certains arbres ont plus de 650 ans ! Elle se visite comme une exposition de sculptures multi centenaire. Chaque arbre a poussé au gré du temps, des vents et de la sécheresse. De nombreux oliviers épargnés par le gel de 1956 témoignent du riche passé oléicole de la région.

Culture et tradition

La Farlède compte aussi deux des plus anciens moulins à huile en activité.
Le Moulin Guiol et le Moulin du Partégal vous accueille tout au long de l’année afin de vous faire découvrir une tradition ancestrale remise au goût du jour.

Un brin d’histoire

Liée aux trois Solliès jusqu’à la Révolution, date à laquelle elle prit son indépendance administrative. Nichée sur le flanc du Coudon, à proximité de la place forte de Toulon, sa situation l’exposa très souvent aux pillages et destructions des armées qui dévalèrent sur la région pendant les longues guerres du règne de François 1er, entre 1482 et 1543, puis les Guerres de religion en 1579 et de la Fronde en 1652.
Nos pauvres villageois furent exposés malgré eux à toutes ces cruautés de la guerre ainsi que les cultures qui étaient systématiquement incendiées ou décimées. La persévérance et la résignation ont dû être les 2 vertus des Farlédois puisqu’au XVIème siècle ils pouvaient se flatter d’être l’un des plus gros bourg de la vallée.

Plus d’informations :  www.lafarlede.fr